LA SYMPHONIE « DU NOUVEAU MONDE »

13 octobre 2021 à 20h00

Palais Montcalm

À partir de 70 $

Catégorie : Hors-séries

Prélude

Dès 19 h, assistez au prélude animé par Irène Brisson. Il s’agit d’une occasion d’approfondir la démarche de création et de poser un regard éclairé sur le contexte historique dans lequel les œuvres ont été composées.

Description du concert

La jeune cheffe italienne Valentina Peleggi dirige un programme teinté d’influences françaises, tchèques et même américaines! Dans le Tombeau de Couperin, Ravel rend hommage aux grands compositeurs de l’époque baroque dans une suite de quatre danses. Chaque mouvement de cette suite est dédié à l’un des amis du compositeur.

Le pianiste israélien Inon Barnatan nous transporte ensuite dans un tout autre univers avec le Concerto pour piano no 2 de Saint-Saëns, œuvre flamboyante qui permet au soliste d’exprimer toute sa sensibilité et sa dextérité. C’est l’occasion de souligner ici le 100e anniversaire du décès de ce compositeur encore trop sous-estimé.

L’incontournable Symphonie « Du Nouveau Monde » termine le concert sur une note éclatante. Dans cette œuvre remplie d’espoir, Dvořák, qui vient tout juste d’être nommé directeur du Conservatoire de New York, s’inspire des paysages et des sonorités américaines tout en restant fidèle aux traditions de la musique de son pays natal, la République tchèque.

Valentina Peleggi, cheffe 
Inon Barnatan, piano

Ravel : Le Tombeau de Couperin
Saint-Saëns  : Concerto pour piano n
Dvořák : Symphonie n9 « Du Nouveau Monde »

Inscrivez-vous à notre infolettre