Prix de la Fondation de l’Orchestre symphonique de Québec

Dans le cadre des Prix d’excellence des Arts et de la Culture
Édition 2022
OBJECTIF

Soutenir la relève musicale professionnelle dans les régions de Québec et de Chaudière-Appalaches.

NATURE

Le prix consiste en une bourse de 2 500 $ remise annuellement.

DESCRIPTION

Le Prix de la Fondation de l’Orchestre symphonique de Québec vise à soutenir la relève musicale professionnelle dans les régions de Québec et de Chaudière-Appalaches en décernant une bourse de 2 500 $ à une lauréate ou à un lauréat. Ce prix lui permettra d’entamer sa carrière professionnelle ou de lui offrir des cours de perfectionnement, de recevoir une marque de reconnaissance et d’encouragement du doyen des orchestres au Canada, en plus d’une visibilité auprès de ses concitoyens.

CLIENTÈLE VISÉE

Les jeunes musiciens professionnels ou en formation, instrumentistes ou chanteurs, de Québec ou Chaudière-Appalaches ayant fréquenté ou fréquentant une institution de Québec de niveau supérieur en musique et qui détiennent au minimum un diplôme de niveau baccalauréat en musique.

CRITÈRES D’ATTRIBUTION

Qualité artistique – Désir de poursuivre une carrière professionnelle – Détenir un diplôme en musique de niveau baccalauréat.

Les lauréats

ÉDITION 2021
Anaïs Saucier-Lafond

La jeune violoniste Anaïs Saucier-Lafond a séduit le jury par son jeu expressif et assuré, ainsi que par sa feuille de route impressionnante, son professionnalisme et le sérieux de sa démarche en vue d’une carrière de musicienne professionnelle. La Fondation de l’Orchestre symphonique de Québec souhaite participer au développement de la carrière de cette jeune musicienne prometteuse.

Anaïs joue un violon Carlo Ferdinando Landolfi, Milan, 1760 et un archet de violon François Bazin, ca. 1850, monté maillechort, gracieusement mis à sa disposition par la compagnie Canimex Inc., située à Drummondville au Québec. 

ÉDITION 2020
Camille Poirier-Lachance

Camille Poirier-Lachance a été sacrée lauréate pour la qualité de sa candidature et de son matériel d’appui qui témoignait d’une jeune carrière riche et inspirante d’expériences. Elle a su convaincre le jury de la pertinence de sa démarche, tout en faisant la démonstration de multiples qualités d’interprète et d’une large palette dans l’esthétisme de son jeu, un jeu violonistique d’une belle maturité. 

Camille joue sur violon Jean-Baptiste Vuillaume 1867, gracieusement mis à sa disposition par la compagnie Canimex Inc., située à Drummondville au Québec.

ÉDITION 2019
Émilie Auclair

Jeune violoniste prometteuse de la relève québécoise, Émilie Auclair se démarque par sa sonorité riche et expressive combinée à une grande maîtrise de son instrument.

Émilie joue présentement sur un magnifique violon Giovanni Battista Guadagnini de 1785 avec un archet Émile Ouchard gracieusement mis à sa disposition par la compagnie Canimex Inc., située à Drummondville au Québec.