Mission et historique

L’Orchestre symphonique de Québec, une institution à découvrir.

Fondé par Joseph Vézina en 1902, l’Orchestre symphonique de Québec, doyen des orchestres canadiens, a toujours été intimement lié aux évènements qui ont marqué l’histoire de la ville de Québec et participe à plusieurs événements d’envergure nationale et internationale. Il crée, en plus des œuvres majeures du répertoire symphonique, de nombreuses œuvres de compositeurs québécois, canadiens et étrangers. Depuis sa création, l’Orchestre a été récompensé par de nombreux prix et distinctions. Chef de file en éducation et en médiation culturelle, l’Orchestre symphonique de Québec contribue à la démocratisation de la musique symphonique avec des projets innovants tels le Zoo musical® et la plateforme numérique éducative La galerie symphonique, Les Matinées symphoniques (primaire) et les Notes à répétition (secondaire). L’Orchestre se distingue par ses collaborations avec le Conservatoire de musique de Québec ainsi que la Faculté de musique de l’Université Laval.

Mission
L’Orchestre symphonique de Québec interprète et fait la promotion de la musique symphonique. Il offre des concerts et des activités musicales et éducatives à des publics de tous âges et de tous horizons tant dans la capitale nationale que dans les régions environnantes.
Vision
L’Orchestre symphonique de Québec demeure le gardien d’une tradition et d’un héritage musical. Il est toujours un des moteurs culturels et économiques dans une capitale qui fait encore une place importante à la culture. À ce titre, il participe activement à la démocratisation de la culture et à la consolidation de l’offre dans la capitale nationale. Partie intégrante de l’écosystème culturel de Québec, l’Orchestre symphonique de Québec favorise le maillage des arts et de l’économie pour assurer sa pérennité et celle des institutions avec qui il travaille en partenariat. Bien ancré dans sa communauté, l’Orchestre symphonique de Québec rayonne au-delà de ses frontières.
Valeurs
L’Orchestre symphonique de Québec est un gage d’excellence artistique. La créativité, l’innovation et l’audace sont au cœur de sa programmation et de sa gestion.

Discographie

Rapport annuel 2017-2018

Prix et Distinctions

L’Orchestre symphonique de Québec, d’hier à aujourd’hui

Le 3 octobre 2002, l’Orchestre symphonique de Québec célébrait son centième anniversaire, s’inscrivant ainsi comme la plus ancienne formation symphonique du Canada.

L’Orchestre symphonique de Québec fait vibrer sa ville en étant l’une des principales activités musicales de la région de la Capitale-Nationale. Chaque année, il rejoint plus de 100 000 personnes par ses différentes œuvres raffinées. L’Orchestre crée de nombreuses œuvres de compositeurs québécois, canadiens et étrangers. Au cours de toutes ces années, l’Orchestre a participé à plusieurs évènements d’envergure nationale et internationale, notamment les célébrations du tricentenaire de Québec en 1908, le Congrès de la langue française en 1937, le Sommet de la francophonie en 1987 et le Sommet des Amériques en 2001. De plus, il a été retenu pour l’inauguration officielle du Théâtre Capitole en 1903, du Palais Montcalm en 1932 et du Grand Théâtre de Québec en 1971.

L’Orchestre symphonique de Québec accorde une importance capitale au maintien de la musique symphonique dans le patrimoine d’ici. Afin de partager l’héritage culturel, l’Orchestre mit en place dès, 1936 des matinées éducatives. Aujourd’hui, les Matinées symphoniques et les Concerts famille de l’Orchestre permettent aux jeunes de se familiariser avec le répertoire classique. Afin de soutenir la relève, l’Orchestre symphonique de Québec collabore régulièrement avec le Conservatoire de musique de Québec ainsi que la Faculté de musique de l’Université Laval.

Les programmes de sa saison régulière et les concerts promotionnels de l’Orchestre symphonique de Québec, les différents événements ponctuels auxquels il prend part, ainsi que sa collaboration avec l’Opéra de Québec et les Grands Ballets Canadiens mettent à contribution sa polyvalence et le savoir-faire de ses musiciens permanents. En outre, sa programmation d’été offre à la population l’occasion de découvrir l’Orchestre dans un cadre plus champêtre lors d’activités mises de l’avant par diverses organisations, notamment le Festival d’été de Québec, le Festival de Lanaudière et le Festival international du Domaine Forget de Charlevoix.

Lors de l’édition 2009 du Festival d’été de Québec, l’Orchestre symphonique de Québec a eu le privilège de partager la scène avec l’un des plus grands ténors du monde, Plácido Domingo, accompagné de la soprano Virginia Tola, sous la direction du chef Israel Gursky. Ce concert, unique et grandiose, a réuni 100 000 personnes sur les plaines d’Abraham et a remporté le prix Opus « Concert de l’année – Québec ».

La discographie de l’Orchestre compte aujourd’hui 26 enregistrements, qui ont contribué à son rayonnement international. Fait à souligner, ce volet des activités de l’Orchestre symphonique de Québec a pris de l’ampleur avec l’arrivée de Maestro Yoav Talmi, en 1998, celui-ci ayant signé pas moins de huit disques à lui seul. Ses efforts en ce sens ont été récompensés puisque chacun de ces enregistrements a été primé ou mis en nomination par diverses organisations. À titre d’exemple, l’album Concert français avec le violoniste James Ehnes a obtenu cinq diapasons de la revue Diapason – une note parfaite – et a été consacré « Disque du mois » dans la revue Répertoire. Il a également été mis en nomination aux prix Juno et a remporté le Félix du « Meilleur album classique de l’année » en 2002.

La production discographique n’est pas l’unique domaine d’activités où l’Orchestre symphonique de Québec s’est fait remarquer depuis sa fondation. En mars 2006, sa vibrante interprétation de la Symphonie no 3, « Kaddish », de Leonard Bernstein a remporté le prix Opus du « Concert de l’année – Québec », saison 2005-2006. D’autres prix prestigieux ont également reconnu son apport significatif au développement de la vie musicale canadienne.

L’Orchestre symphonique de Québec a toujours été intimement lié aux évènements qui ont marqué l’histoire de la ville. Ainsi, il a pris une part active dans les fêtes du 400e anniversaire de fondation de Québec en 2008, par la prestation de la spectaculaire Symphonie no 8, « des Mille » de Gustav Mahler. Plus de 1 000 exécutants, comprenant un chœur de 750 voix, une chorale de 100 enfants, un orchestre de 150 instrumentistes (dont ceux de l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières, de la Faculté de musique de l’Université Laval et du Conservatoire de musique de Québec), huit chanteurs solistes et un chef, ont pris part à son interprétation. Présentée pour la première fois à Québec, cette œuvre marquante est on ne peut plus de circonstance et prend judicieusement place dans le cadre du cycle complet des symphonies du grand compositeur, entrepris plusieurs années auparavant par Yoav Talmi et l’Orchestre symphonique de Québec. La participation de l’Orchestre symphonique de Québec durant les fêtes du 400e anniversaire de la ville de Québec a aussi été marquantes par la présentation des Carmina Burana de Carl Orff et de l’Ouverture 1812 de Tchaïkovski sur les plaines d’Abraham avec la participation des solistes Aline Kutan, soprano, Mathew White, haute-contre, et Nathaniel Watson, baryton, du Chœur de l’Orchestre et des Rhapsodes, sous la direction de David Rompré, en plus de la Maîtrise des Petits chanteurs de Québec. Un spectacle grandiose de concert avec les cuivres et percussions de la musique du Royal 22e Régiment et des canons de l’Artillerie.

Dix chefs d’orchestre de prestige se sont succédés au cours de l’histoire de l’Orchestre symphonique de Québec : Joseph Vézina (1902-1924), Robert Talbot (1924-1942), Edwin Bélanger (1942-1951), Wilfrid Pelletier (1951-1966), Françoys Bernier (1966-1968), Pierre Dervaux (1968-1975), James DePreist (1976-1983), Simon Streatfeild (1983-1991), Pascal Verrot (1991-1998) et Yoav Talmi, chef émérite (1998-2011).

Maestro Fabien Gabel, nommé le 1er décembre 2011, est le onzième chef de l’Orchestre symphonique de Québec.

 

Inscrivez-vous à notre infolettre