ALAIN LEFÈVRE ET GERSHWIN

Acheter ici!

19 mars 2023 à 14h30

Grand Théâtre de Québec

À partir de 30 $

Catégorie : Dimanche et compagnie

Description du concert

Louise Farrenc fut pianiste virtuose, compositrice et la seule femme professeure du Conservatoire de Paris au XIXe siècle. Son Ouverture no 1 ne fut jamais publiée de son vivant. Elle est tour à tour noble, fougueuse et puissante, et sa récente redécouverte est un rare plaisir pour les auditeurs.

Le pianiste québécois Alain Lefèvre revient nous visiter cette fois-ci avec le Concerto en fa de Gershwin. Cette œuvre fait partie des tentatives de Gershwin, en partie autodidacte, de montrer son savoir dans le domaine de la musique dite savante. Malgré les réserves des mélomanes distingués de l’époque, ce concerto est un triomphe. Gershwin maîtrise et conjugue admirablement écriture symphonique et vitalité de l’inspiration jazz. Un pari réussi!

« Je lui ai donné tout ce que j’avais ; ce que j’ai accompli ici, je ne pourrai jamais le répéter ». Ainsi parlait Camille Saint-Saëns de sa Symphonie no 3, « avec orgue ». Nous ne pouvons qu’être d’accord avec lui. Dans cette œuvre monumentale et singulière construite en deux mouvements eux-mêmes divisés en deux, l’orgue est la figure centrale, dialoguant sans cesse avec les différentes sections de l’orchestre jusqu’à culminer en un éblouissant final.

Sarah Ioannides, cheffe
Alain Lefèvre, piano
François Zeitouni, orgue

Louise Farrenc : Ouverture no1
Gershwin : Concerto pour piano en fa
Saint-Saëns : Symphonie no 3 dite « avec orgue »

Inscrivez-vous à notre infolettre