Lauren Margison, soprano

Informations générales

Biographie

Reconnue pour sa facilité à communiquer avec le public, la soprano Lauren Margison s’impose comme une jeune artiste de premier plan. Anciennement membre de l’Ensemble Studio de la Canadian Opera Company et du prestigieux Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal, elle est aussi lauréate des Jeunes ambassadeurs lyriques et est la plus jeune finaliste à s’être présentée au très compétitif concours vocal Die Meistersinger von Nürnberg. Finaliste et lauréate du concours de la Fondation George London, en 2017, Lauren Margison a ensuite remporté le premier prix l’année suivante. Elle s’est également produite dans le rôle de Mimi lors d’une présentation spéciale de La bohème avec les artistes de l’Ensemble Studio au Four Seasons Centre de Toronto et a participé à la saisissante production d’Elektra de Richard Strauss par la COC.

Lauren Margison a fait ses débuts dans le rôle de Micaëla dans Carmen au Brott Music Festival à Hamilton et elle devait interpréter le même rôle au Pacific Opera Victoria, mais les représentations ont été suspendues en raison de la pandémie du coronavirus. Demi-finaliste du concours Glyndebourne Opera Cup en mars 2020, Lauren Margison a fait ses débuts avec l’Orchestre symphonique de Québec dans la Symphonie no 9 de Beethoven. Elle a également chanté Clorinda dans La Cenerentola ainsi que sœur Mathilde dans Dialogues des Carmélites à l’Opéra de Montréal, et elle s’est produite avec le TD Toronto Jazz Festival, le Cincinnati Pops, le Hannaford Street Silver Band, le Highlands Opera Studio, le Chœur de Laval et le Chamberfest d’Ottawa.

Inscrivez-vous à notre infolettre