Julian Steckel, violoncelle

Informations générales

Site officiel

Biographie

Depuis sa moisson de prix au Concours international de l’ARD à Munich, en 2010, le violoncelliste allemand Julian Steckel s’est taillé une place de choix au sein du monde musical. On ne compte plus les orchestres importants qui l’ont invité à se produire comme soliste : l’Orchestre philharmonique de Saint-Pétersbourg, les orchestres symphoniques de la Radio bavaroise et de la Radio berlinoise, l’Orchestre philharmonique royal de Londres, le Kremerata Baltica, l’Orchestre de Paris, l’Orchestre de chambre de Stuttgart, et bien d’autres. La liste des chefs d’orchestre avec qui il a eu le bonheur de jouer compte également des sommités comme Roger Norrington et Christopher Hogwood.

Le printemps dernier, le musicien a été invité à interpréter les Variations sur un thème rococo de Tchaïkovski avec l’Orchestre symphonique de Düsseldorf et le Concerto de Dvořák avec l’Orchestre philharmonique de Brême avec Marko Letonja au podium. Il a également joué à trois reprises au Concertgebouw d’Amsterdam dans des programmes de musique de chambre, en plus d’une tournée japonaise où il a notamment donné l’intégrale des Suites pour violoncelle de Bach.

Chambriste aguerri, Julian Steckel a collaboré avec des musiciens de premier plan, dont les violonistes Janine Jansen, Christian Tetzlaff et Veronika Eberle, les pianistes Menahem Pressler, Lars Vogt et Elisabeth Leonskaja et les quatuors Ébène, Vogler et Guarneri.

Né en 1982, au sein d’une famille de musiciens, l’Allemand Julian Steckel s’est mis au violoncelle dès l’âge de cinq ans. Ses études l’ont porté à travailler avec d’éminents pédagogues tels que Heinrich Schiff, Antje Weithaas, Gustav Rivinius et Boris Pergamenschikow.

 

Inscrivez-vous à notre infolettre