Julien Masmondet

Informations générales

  • Poste : Chef d’orchestre

Biographie

Après avoir travaillé comme adjoint de Paavo Järvi à l’Orchestre de Paris jusqu’en juin 2014, Julien Masmondet est invité à diriger les principaux orchestres français, dont l’Orchestre national Bordeaux Aquitaine, l’Orchestre National de France, l’Orchestre philharmonique de Strasbourg, l’Orchestre national de Lyon, l’Orchestre national d’Île-de-France et bien d’autres. À l’étranger, il s’est produit avec l’Orchestre symphonique national de Lettonie, l’Orchestre national d’Estonie, l’Orchestre philharmonique royal de Liège, l’Orchestre de chambre de Lausanne et la Kremerata Baltica, avec les pianistes Emanuel Ax, Seong-Jin Cho et Jorge Luis Prats, les violonistes Nikolaj Znaider et Valeriy Sokolov, l’altiste Tabea Zimmermann et les violoncellistes Henri Demarquette et Jean-Guihen Queyras, en plus de chanteurs et chanteuses comme Karine Deshayes, Vincent Le Texier, Marie-Adeline Henry et Sara Mingardo. Il est également un habitué du Théâtre de L’Athénée, où il a dirigé L’île du rêve de Reynaldo Hahn et Trouble in Tahiti de Leonard Bernstein.

Son Vivaldi Album, enregistré chez Sony avec le guitariste Thibault Cauvin et l’Orchestre de chambre de Paris et son album consacré à la musique pour violoncelle de Richard Strauss réalisé avec Ophélie Gaillard et l’Orchestre symphonique national tchèque chez Aparté ont été fort remarqués.

Né à Paris en 1977, Julien Masmondet a étudié à l’École normale de musique de Paris avec Dominique Rouits, avant de se perfectionner auprès de Yoel Levi en Israël et Benjamin Zander à Londres. Il a également eu la chance de collaborer avec des chefs comme Louis Langrée, Herbert Blomstedt, Christoph von Dohnanyi, David Zinman et Bertrand de Billy.

 

Inscrivez-vous à notre infolettre