Jacques Leblanc

Informations générales

  • Poste : Mise en espace

Biographie

Homme de théâtre bien connu de la région de Québec, Jacques Leblanc a fait ses premières armes au violon, instrument qu’il a travaillé pendant 11 années. Son parcours l’a ensuite mené au Conservatoire d’art dramatique de Québec, où il a été formé comme acteur et metteur en scène. Tout au long de sa carrière, il a su interpréter avec rigueur, sensibilité et passion les nombreux rôles qu’on lui a confiés. Parmi ceux-ci, mentionnons les formidables Scapin, Sganarelle et Argan qu’il a campés au Théâtre du Trident, puis Hosanna de la pièce du même nom de Michel Tremblay, Donnie, le junkie chétif et hypocondriaque de High Life et, plus récemment, l’impénétrable Richard III, le magnifique Estragon d’En attendant Godot et l’émouvant Arnolphe de L’école des femmes de Molière au Théâtre de la Bordée. En mai 2017, il recevait des critiques élogieuses pour son interprétation d’Harpagon dans L’avare de Molière. Puis, en avril 2018, c’est à l’immense Salieri qu’il s’attaquera dans la pièce Amadeus au Théâtre du Trident. C’est en tant que professeur de jeu et responsable de l’atelier lyrique de la Faculté de musique de l’Université Laval (2000 à 2013) que Jacques Leblanc s’initie à la mise en scène opératique. À Québec, il a notamment dirigé Hansel et Gretel, La veuve joyeuse, Falstaff, Madame Butterfly et La bohème; à Montréal, il a signé des mises en scène pour Agrippina et La traviata. En 2004, l’acteur devient directeur artistique du Théâtre de la Bordée où, jusqu’à son départ en 2016, il a présenté au public des saisons empreintes de force et d’audace. Depuis, il est directeur du Conservatoire d’art dramatique de Québec.

 

Inscrivez-vous à notre infolettre