Augustin Hadelich, violon

Informations générales

Site officiel

Biographie

Augustin Hadelich est l’un des plus grands violonistes de notre époque. Nommé « instrumentiste de l’année » en 2018 par le Musical America, il est reconnu partout dans le monde pour sa technique phénoménale, son approche éloquente et ses interprétations judicieuses.

Les moments marquants de sa saison 2022-2023 incluent des engagements avec le Philadelphia Orchestra et le Boston Symphony, ainsi que la première américaine d’un nouveau concerto pour violon écrit pour lui par le compositeur irlandais Donnacha Dennehy, qui sera interprété par l’Oregon Symphony à l’automne.

Augustin Hadelich a joué avec pratiquement tous les plus grands orchestres d’Amérique du Nord, notamment le Boston Symphony, le Chicago Symphony, le Cleveland Orchestra, le Los Angeles Philharmonic, le New York Philharmonic et le Philadelphia Orchestra. Il est de plus en plus présent sur la scène internationale; on a pu le voir récemment avec le Berlin Philharmonic, l’Elbphilharmonie d’Hambourg, le Royal Concertgebouw Orchestra, le London Philharmonic, ainsi que sur de nombreuses scènes en Extrême-Orient, Amérique du Sud et Australie.

Augustin Hadelich a remporté le prix Grammy du meilleur instrument classique solo en 2016 pour son enregistrement avec le Seattle Symphony du concerto pour violon de Dutilleux, L’Arbre des songes. Parmi ses autres prix, on compte la médaille d’or au concours international de violon d’Indianapolis en 2006.

Né en Italie de parents allemands, Augustin Hadelich est maintenant un citoyen américain. Il détient un diplôme d’artiste de la Juilliard School, où Joel Smirnoff lui a enseigné.

Augustin Hadelich fait partie du personnel enseignant de la School of Music de l’Université Yale. Il joue sur le violon « Leduc, ex-Szeryng » de 1744 par Giuseppe Guarneri del Gesù, généreusement prêté par un mécène par l’intermédiaire de Tarisio Trust.

« … l’interprétation du concerto pour violon de Ligeti était une véritable révélation… Le talentueux jeune violoniste Augustin Hadelich s’est attaqué à l’œuvre avec toute l’intensité expressive qu’il aurait pu apporter au concerto de Brahms… Adès a composé sa propre cadence pour le [concerto] en 2013; jeudi, Hadelich a donné sa première [mondiale]… [qui] a élevé de plusieurs crans la démonstration de virtuosité. L’interprétation d’Hadelich était explosive. » – The Boston Globe

Inscrivez-vous à notre infolettre

© 2024 Orchestre Symphonique de Québec. Tous droits réservés.
Design et développement :