À propos


L'OSQ, une institution

Pleinement engagé dans son milieu, l'Orchestre et ses 66 musiciens créent, en plus des œuvres majeures du répertoire symphonique, de nombreuses œuvres de compositeurs québécois, canadiens et étrangers. Il participe à plusieurs événements d'envergure nationale et internationale. Ambassadeur de la musique symphonique, il contribue à l'épanouissement culturel de la relève grâce à des programmes scolaires enrichissants tels : LesMatinées symphoniques (primaire) et les Notes à répétition (secondaire). L’OSQ collabore de façon régulière avec le Conservatoire de musique de Québec ainsi que la Faculté de musique de l'Université Laval.

Discographie

Télécharger la discographie complète de l'OSQ en format PDF.
Télécharger la discographie

Rapport d'activités 2012-2013

Télécharger le rapport d'activités


Historique

L'Orchestre symphonique de Québec, d'hier à aujourd'hui.

Le 3 octobre 2002, l'Orchestre symphonique de Québec célébrait son centième anniversaire, s'inscrivant ainsi comme la plus ancienne formation symphonique du Canada.

Reconnu comme l'un des principaux moteurs de l'activité musicale de la région de Québec, il rejoint chaque année au-delà de 100 000 personnes. Pleinement engagé dans son milieu, l'Orchestre a créé de nombreuses œuvres de compositeurs québécois, canadiens et étrangers. Il a également participé à plusieurs événements d'envergure nationale et internationale, notamment les célébrations du tricentenaire de Québec en 1908, le Congrès de la langue française en 1937, le Sommet de la francophonie en 1987 et le Sommet des Amériques en 2001. De plus, il a été retenu pour l'inauguration officielle du Théâtre Capitole en 1903, du Palais Montcalm en 1932 et du Grand Théâtre de Québec en 1971.

Soucieux de contribuer à l'épanouissement culturel de la relève, il mettait sur pied, dès 1936, ses premières matinées éducatives. Aujourd'hui, les Matinées symphoniques et les Concerts famille de l'OSQ continuent d'offrir aux plus jeunes l'occasion de se familiariser avec le répertoire classique.

De plus, poursuivant sa mission de soutien à la relève, l'OSQ collabore de façon régulière avec le Conservatoire de musique de Québec ainsi que la Faculté de musique de l'Université Laval.

Les programmes de séries et les concerts promotionnels de l'OSQ, les différents événements ponctuels auxquels il prend part, ainsi que sa collaboration avec l'Opéra de Québec et les Grands Ballets Canadiens mettent à contribution sa polyvalence et le savoir-faire de ses 66 musiciens permanents. En outre, sa programmation d'été offre à la population l'occasion de découvrir l'Orchestre dans le cadre plus champêtre d'activités populaires mises de l'avant par diverses organisations, notamment le Festival d'été de Québec, le Festival de Lanaudière et le Festival international du Domaine Forget de Charlevoix.

Lors de l’édition 2009 du Festival d’été de Québec, l’OSQ a eu le privilège de performer aux côtés d’un des plus grands ténors du monde, Plácido Domingo, accompagné de la soprano Virginia Tola et sous la direction du chef Israel Gursky. Le concert a réuni 100 000 personnes sur les plaines d’Abraham pour ce concert unique et grandiose et à remporté le Prix OPUS Concert de l'année - Québec pour Plácido Domingo à Québec.

Les concerts de l'OSQ sont régulièrement captés pour la radio et la télévision de la Société Radio-Canada. Sa discographie compte aujourd'hui 22 enregistrements, ce qui contribue grandement à son rayonnement international. Fait à souligner, ce volet des activités de l'OSQ a pris de l'ampleur avec l'arrivée de Maestro Yoav Talmi, en 1998, celui-ci ayant signé pas moins de huit disques à lui seul. Ses efforts en ce sens ont été récompensés puisque chacun de ces enregistrements a été primé ou mis en nomination par diverses organisations. À titre d'exemple, l'album Concert français avec le violoniste James Ehnes a obtenu cinq diapasons de la revue Diapason - une note parfaite - et a été consacré « Disque du mois » dans la revue Répertoire. Il a également été mis en nomination aux prix Juno et a remporté le Félix du « Meilleur album classique de l'année » en 2002. En outre, le disque intitulé 100 ans de danse, a été mis en nomination au Gala de l'ADISQ en 2003. L'album réalisé avec le pianiste Alain Lefèvre, et comportant entre autres le Concerto de Québec d'André Mathieu, a obtenu le Félix de l'« Album de l'année - Classique / Orchestre et grand ensemble » en 2004. L'album Extase avec la soprano Measha Brueggergosman a reçu le prix du « Meilleur enregistrement classique » au 19e East Coast Music Awards de Halifax 2007, en plus d'être en nomination aux prix Juno dans la catégorie « Album classique de l'année : chanteur soliste ou chorale ». Enfin, paru en 2008, l'album Bach Métamorphoses de l'OSQ (œuvres orchestrées par Stokowski, Webern, Respighi et Talmi) a été unanimement acclamé par la critique et a obtenu une nomination aux Juno Awards 2009 en plus de recevoir un JOKER de la revue Crescendo.

La production discographique n'est pas l'unique domaine des activités où l'OSQ s'est fait remarquer depuis sa fondation. En mars 2006, sa vibrante interprétation de la Symphonie no 3, « Kaddish », de Leonard Bernstein a remporté le prix Opus du « Concert de l'année - Québec », saison 2005-2006. D'autres prix prestigieux ont également reconnu son apport significatif au développement de la vie musicale canadienne.

L'OSQ a toujours été intimement lié aux événements qui ont marqué l'histoire de la ville et de la région. Ainsi, il a pris une part active dans les fêtes du 400e anniversaire de fondation de Québec en 2008, par la prestation de la spectaculaire Symphonie no 8, « Des Mille » de Gustav Mahler. Plus de 1 000 exécutants, comprenant un chœur de 750 voix, une chorale de 100 enfants, un orchestre de 150 instrumentistes (dont ceux de l'Orchestre symphonique de Trois-Rivières, de la Faculté de musique de l'Université Laval et du Conservatoire de musique de Québec), huit chanteurs solistes et un chef, ont pris part à son interprétation. Présentée pour la première fois à Québec, cette œuvre marquante est on ne peut plus de circonstance et prend judicieusement place dans le cadre du cycle complet des symphonies du grand compositeur, entrepris il y a quelques années par Yoav Talmi et l'OSQ. La participation de l’Orchestre symphonique de Québec durant les fêtes du 400e anniversaire de la ville de Québec a aussi été marquante par la présentation des Carmina Burana de Carl Orff et de l’Ouverture 1812 de Tchaïkovski sur les plaines d’Abraham avec la participation des solistes Aline Kutan, soprano, Mathew White, haute-contre, et Nathaniel Watson, baryton, du Chœur de l’OSQ et des Rhapsodes, sous la direction de David Rompré, en plus de la Maîtrise des Petits chanteurs de Québec. Un spectacle grandiose de concert avec les cuivres et percussions de la musique du Royal 22e Régiment en plus des canons de l’Artillerie.

Dix chefs d'orchestre de prestige se sont succédé au cours de l'histoire de l'OSQ : Joseph Vézina (1902-1924), Robert Talbot (1924-1942), Edwin Bélanger (1942-1951), Wilfrid Pelletier (1951-1966), Françoys Bernier (1966-1968), Pierre Dervaux (1968-1975), James DePreist (1976-1983), Simon Streatfeild (1983-1991), Pascal Verrot (1991-1998) et Yoav Talmi, chef émérite (1998-2011).

Maestro Fabien Gabel, nommé le 1er décembre 2011, est le onzième chef de l'Orchestre symphonique de Québec.


Prix et distinctions

  • 2010 Prix OPUS, avec le Festival d’été de Québec, Concert de l'année - Québec pour Plácido Domingo à Québec.
  • Nomination aux prix Juno dans la catégorie Album classique de l’année pour le disque Mendelssohn: Concertos pour piano 1 et 2; Symphony no 5 « Réformation » avec Louis Lortie.
  • 2009 Prix OPUS Concert de l'année - Musiques classique, romantique, postromantique, impressionniste pour la Symphonie « Des Mille ».
  • Prix OPUS Concert de l'année - Québec pour la Symphonie « Des Mille ».
  • JOKER attribué par la revue de critique musicale belge Crescendo (leur plus haute mention) à l'album Bach Métamorphoses.
  • 2008 Prix Ville de Québec, lors du Gala des Prix d'excellence des arts et de la culture, pour sa grande implication durant les festivités du 400e anniversaire de la Ville de Québec .
  • 2007 Prix Opus Concert de l'année - Québec pour la présentation du programme Grieg, chantre nordique , sous la direction de Maestro Yoav Talmi, présenté les 23 et 24 mai 2007, au Grand Théâtre de Québec, dans le cadre de la série Grands concerts 2006-2007, .
  • Gagnant du prix Meilleur enregistrement Classique au 19ème East Coast Music Awards in Halifax pour l'album Extase avec Measha Brueggergosman.
  • Nomination aux prix Juno dans la catégorie Album classique de l’année – performance vocale et chorale pour le disque Extase avec Measha Brueggergosman.
  • 2005-2006 Prix Opus dans la catégorie Concert de l’année – Québec pour Requiem pour un Président
  • 2004 Finaliste aux Prix Fidéides de la Chambre de commerce des entrepreneurs de Québec pour le Printemps Beethoven, présentant l’intégrale de ses symphonies.
  • Le prix Alain Lefèvre
    ADISQ 2004 pour le disque Alain Lefèvre et Orchestre symphonique de Québec
  • Prix Felix au gala de l’ADISQ dans la catégorie Album de l’année - Classique / Orchestre et grand ensemble pour le disque Alain Lefèvre et l’Orchestre symphonique de Québec.
  • Classical Internet Award dans la catégorie Découverte, pour l’album Concertos de Québec avec le pianiste Alain Lefèvre.
  • Prix reconnaissance pour son centenaire au Gala des Prix du Conseil québécois de la musique.
  • Prix Ville de Québec pour son centenaire lors du Gala des Prix d'excellence des arts et de la culture.
  • 2003 Nomination à l'ADISQ pour l'album 100 ans de danses dans la catégorie Orchestre et grand ensemble.
  • 2002 Prix Félix de l'ADISQ pour l'Album de l'année - concert français avec le violoniste James Ehnes. Cet album a également reçu une note parfaite décernée par le magazine français Diapason et par la revue Répertoire.
  • 2001 Prix Gémeau pour le concert Carmina Burana au Festival de Lanaudière.
  • Juin 2001 Doctorat honorifique de l'Université Laval remis à Maestro Talmi.
  • 1998-1999 Prix OPUS pour le concert de l'année Des voyages et des musiques. Prix OPUS pour le concert contemporain Des voyages et des musiques.
  • 1997 Fidéide hommage de la Chambre de Commerce de Sainte-Foy pour sa contribution exceptionnelle au développement de la région.
  • 1994 Prix Félix de l'ADISQ pour l'Album de l'année - Concert de Noël avec Lyne Fortin.
  • 1993 Pour le disque Roussel :
  • 4 diapasons pour la remise Diapason 4 étoiles pour la remise Le monde de la musique Note 7 pour le répertoire des disques compacts 4 étoiles pour le Classical Pulse
  • Juin 1990 L'OSQ est honoré pour la cinquième fois par la SOCAN, un record, pour sa programmation d'œuvres canadiennes.
  • 1988 François Magnan, directeur général, reçoit une distinction remise par l'Association des orchestres canadiens pour son apport exceptionnel à la vie des orchestres du Canada.
  • Décembre 1983 Mstislav Rostropovitch reçoit un doctorat honorifique de l'Université Laval.
  • Mai 1982 Prix de la Société des droits d'exécution pour la qualité de sa programmation en musique contemporaine au cours des deux dernières années.
  • Décembre 1980 James DePreist reçoit un doctorat honorifique de l'Université Laval.
  • Juin 1978 1er prix pour sa contribution à la musique contemporaine décerné par la Société des droits d'exécution.
  • Mai 1978 Le Conseil canadien de la musique couronne l'OSQ comme interprète de l'année parmi 120 finalistes.
  • 1977 Certificat d'honneur de la Société des droits d'exécution du Canada pour la place accordée à la musique contemporaine dans sa programmation.
  • 1907 1er prix du concours de musique du Gouverneur général du Canada Lord Grey et hommages.